blog-Quand-publier-sur-les-reseaux-sociaux

Quand publier sur les réseaux sociaux ?

Vous êtes à un clic de publier une photo sur Instagram et cette question se met en travers de votre chemin :
« Est-ce que je publie au bon moment ? ».
Cette question est légitime puisque si vous publiez au mauvais moment, votre audience ne verra que très peu passer votre publication.
Ainsi, savoir quand publier est déterminant pour maximiser le potentiel de votre publication.
Vous faites donc marche arrière. Puis vous vous demandez, quand publier sur les réseaux sociaux ?
Cela tombe bien, car nous répondons à cette question dès maintenant.

En fonction de votre cible

Si la majorité de vos abonnés sont actifs et travaillent, il y a fort à parier qu’ils ne se connectent pas sur Instagram au bureau…
En France, le 8h-17h30 reste la plage horaire de bureau la plus fréquente. Il n’est donc pas très judicieux de publier pendant cette tranche horaire…

Néanmoins, ceci est à nuancer avec l’activité de votre cible et le type de contenu que vous proposez.

 

Publier selon votre type de contenu

Votre contenu a probablement un objectif : divertir, enseigner quelques chose…
Si vous souhaitez divertir votre audience, nous vous conseillons de publier en dehors des horaires de bureau, car cet environnement est moins propice aux divertissements. Il vaut mieux conserver votre publication pour 18h et plus tard, ou alors viser la pause de midi, qui dure la plupart du temps 1 heure.

Cependant, si votre contenu est éducatif, il peut être publié à des plages horaires plus larges et empiéter sur les horaires de bureau.

Pour débuter ou compléter votre stratégie, pensez à consulter notre formation sur les réseaux sociaux.

Maintenant que vous savez à qui s’adresse votre contenu et dans quel contexte, nous devons aborder la question de la fréquence.

 

A quelle fréquence faut-il publier sur les réseaux sociaux ?

La fréquence de publication est déterminante pour le succès de votre stratégie sur les réseaux sociaux.
Une faible fréquence de publication peut engendrer le désintérêt de votre cible. Si votre compte n’est pas suffisamment actif (exemple : une publication par mois), l’utilisateur qui vous découvre ne verra pas l’intérêt de s’abonner, puisqu’il ne verra que très rarement votre contenu.

En revanche, une forte fréquence de publication peut entraîner une surcharge d’information pour vos abonnés et donc également un désintérêt.

Imaginez ceci : vous ouvrez votre boîte mail et voyez qu’un seul et même expéditeur vous a envoyé 5 e-mails en l’espace d’une heure.
Quelle serait votre réaction ?
Je parie sur un truc du genre « Encore du spam ! ».
C’est la même chose sur les réseaux sociaux. Vous donnez l’impression de spammer le fil d’actualités de vos abonnés si votre fréquence est trop élevée (exemple : trois publications par jour).

La solution modérée semble être la meilleure option : vous êtes dans la régularité sans tomber dans le spam.

Pour résumer, on peut estimer à une publication par jour un rythme de publication honorable. Même une publication tous les deux jours est déjà un succès.

Le risque en publiant trop fréquemment, est de couper l’herbe sous les pied de vos abonnés : vous ne leur laissez pas le temps de voir tous vos postes, de les consommer et d’y réagir.
Résultat : vos statistiques ne sont pas bonnes et pourtant, vous n’avez jamais autant publié !
Prenez donc garde de laisser du temps à vos abonnés pour profiter du contenu que vous postez.

 

Préférer la qualité à la quantité

Votre contenu n’est pas là pour satisfaire l’algorithme de la plateforme. Il est là pour satisfaire vos potentiels clients !

Gardez toujours à l’esprit que votre contenu DOIT compléter un objectif.
Comme cité précédemment, votre contenu a pour but de divertir, d’enseigner…
Si vous publiez moins mais que la qualité est au rendez-vous, alors il vaut mieux privilégier cette approche.

Et vous, quelle est la fréquence qui fonctionne le mieux pour vous ? Dites-le en commentaire !