« Un élève de quatrième d’aujourd’hui est au niveau d’un élève de sixième voire de CM2 du début des années 1990. Et pour 100 élèves qui ont le bac, en moyenne il n’y en a que 20 qui ont le niveau en français ».

En parallèle à ce phénomène, on assiste à une montée en flèche des écrits au travail. L’e-mail est le vecteur roi de la communication en entreprise. Chacun en envoie des dizaines voire des centaines par jour. Le développement des réseaux sociaux fait exploser cette tendance.

Une étude anglaise démontre que 90% des mails envoyés comportent au moins une faute d’orthographe

Sur Internet le constat fait mal, puisqu’il apparaît qu’une faute sur une page de vente en ligne divise par deux les ventes sur cette page.

Pour les personnes à la recherche d’un emploi ou les jeunes diplômés, des lacunes en orthographe peuvent vite devenir angoissantes. En effet, 82% des recruteurs sont sensibles à l’orthographe. Une faute dans un CV peut éliminer un candidat directement.

S’entraîner régulièrement me semble être indispensable pour aborder sereinement toutes les étapes de la vie professionnelle.

Découvrez d'autres articles

Mentions légales © Copyright