Dictionnaire du Webmarketing : comprendre les mots du digital.

//Dictionnaire du Webmarketing : comprendre les mots du digital.

Parce que tout le monde n’a pas étudié le Webmarketing ou la communication, il est aujourd’hui fondamental de faire un petit point sur tous les termes qui vous semblent parfois être incompréhensibles.

Toutes les personnes ne maîtrisent pas les anglicismes et autres néologismes sortis du vocabulaire de la com’.

Alors voici un « kit de démarrage » qui vous permettra d’y voir un peu plus clair et de mieux comprendre le vocabulaire parfois compliqué qui s’emploie dans le monde du digital.

Marketing digital : dans le marketing digital, vous utilisez différents canaux (site Internet, réseaux sociaux, e-mailing notamment) pour diffuser du contenu.
Votre objectif est de créer beaucoup de trafic autour et vers ces différents canaux de diffusion.

 

Inbound marketing : cette méthode de marketing digital consiste tout simplement à faire venir le client à vous plutôt que d’aller le chercher.
Pour ce faire, vous travaillez le contenu de votre site Web et de vos réseaux sociaux.

 

Content marketing : technique marketing qui consiste à créer du contenu pertinent pour vos différentes cibles (articles de blog, publications sur les réseaux sociaux, livres blancs, e-mailng, infographies, images, etc).
C’est ce contenu attractif qui va amener les prospects et nouveaux clients vers vous, dans le but de les transformer en leads.

 

Leads : ce sont les contacts commerciaux (demandes de devis, demandes d’informations, visites sur le site, retour d’e-mailing, etc.) que vous pouvez établir avec un prospect ou futur client.
Il s’agit vraiment de convertir le simple visiteur en acheteur et de générer des commandes.

 

Pour ce faire, vous devez mettre en place des tunnels de conversion sur votre site Internet et arriver à identifier clairement les besoins de vos visiteurs.

 

Tunnel de conversion : lorsque vous mettez par exemple un formulaire de contact sur votre site Internet, vous attendez du visiteur qu’il remplisse le formulaire et vous laisse des informations précieuses le concernant. Quand votre internaute va réaliser ce que vous voulez qu’il réalise sur votre site (demande de devis, formulaire de contact, commande en ligne, etc), vous avez une conversion. Vous avez mis en place votre formulaire de contact (le tunnel de conversion) dans le but qu’il soit rempli (la conversion).

 

Taux de conversion : vous allez donc mesurer combien de fois les visiteurs de votre site font les actions que vous souhaitez qu’ils réalisent. C’est ce qu’on appelle le taux de conversion. Il se calcule en comptant le nombre de personnes qui ont réalisé l’action souhaitée (conversion) par rapport au nombre de personnes qui ont par exemple simplement visité le site.
Le but de votre site sera donc d’avoir toujours un bon taux de conversion, voire de faire en sorte que celui-ci augmente en faisant un bon suivi régulier des statistiques.

 

Call to action : ce sont des mots ou des boutons présents sur les sites Internet pour pousser le visiteur à passer à l’action. Cela nécessite bien sûr que vous ayez fixé des objectifs en amont. Si je ne sais pas ce que je veux que mon visiteur réalise, je ne peux pas le faire passer à l’action.

 

Landing page : vous avez ainsi sur votre site de très bonnes landing pages = pages d’atterrissage. Auparavant, les internautes arrivaient sur votre site via la page d’accueil. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. On cherche à amener les visiteurs directement vers les pages qui les intéressent, sans perdre du temps sur la page d’accueil.
Il faut à présent construire sa stratégie digitale de façon à ce que l’internaute ne perde pas de temps. Un clic en plus pour trouver l’information pourrait vous être fatal.

 

Référencement naturel SEO : pour amener les visiteurs sur votre site vous devez être facilement trouvable. Alors il ne s’agit pas de taper votre nom dans Google et de tomber sur vous. Il s’agit de travailler autour de toutes les requêtes que pourraient formuler le visiteur qui recherche des services comme les vôtres, et de faire en sorte d’être dans les premiers résultats de Google.
L’internaute qui ne connaît pas le nom de votre entreprise doit pouvoir vous retrouver avec les mots-clés qu’il va taper dans son moteur de recherche.
Votre but est donc d’optimiser au mieux votre site et son contenu, pour augmenter sa visibilité et améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche. Le référencement consiste donc à bien positionner votre site Internet sur les moteurs de recherche. Je conseille de faire appel à un pro.

 

Social selling : parallèlement à votre site Internet, vous oeuvrez sur les réseaux sociaux. Pour info, les réseaux sociaux vous aideront également à améliorer votre référencement naturel.
Vous allez créer des profils sur les réseaux sociaux et y diffuser du contenu qui vous semble pertinent, ce afin de répondre aux besoins de vos cibles.
Petit à petit vous allez engager des interactions avec vos lecteurs qui sont aussi des prospects potentiels (oui oui, tout le monde ou presque est sur les réseaux sociaux).
C’est ce qu’on appelle un processus de social selling : utiliser les réseaux sociaux pour vendre, tout simplement.

 

Stratégie digitale : vous utilisez tous les canaux digitaux à votre portée, en mettant en place une stratégie bien définie avec des objectifs et des indicateurs de performances mesurables. Sans réelle stratégie, inutile de vous lancer sur les canaux du digital, ça ne vous servira à rien. Vous devez savoir pourquoi vous les utilisez et dans quel but.

 

Besoin d’un accompagnement ? Contactez-nous.

By |2017-03-19T16:30:17+00:00décembre 23rd, 2016|Actualités|