cocon-semantique

Cocon sémantique : késako ?

Le cocon sémantique est un concept qui a été formalisé par Laurent Bourrelly en 2004. C’est une stratégie qui consiste à tisser un maillage interne entre les pages de votre site afin de construire un modèle qui se rapproche d’un arbre généalogique solide.

Les pages sont donc regroupées d’une façon spécifique pour en faire ressortir les plus stratégiques d’entre elles.

C’est une optimisation « on site » qui ne prend pas en compte l’action de « linking ». Cette pratique ne nécessite donc pas forcément de « netlinking » externe.

Vous avez dit sémantique… ?

Grâce à la stratégie du cocon sémantique, vous pouvez bénéficier pleinement du potentiel du référencement à travers une typologie de contenu.

En effet, pour aider le moteur de recherche à comprendre de quoi parle votre site, l’idée est de lui présenter une structure de page qui regroupe une famille de thèmes et de centres d’intérêt.

Ainsi, cette arborescence permet de faire circuler le jus et de le diffuser efficacement sur vos pages cibles.

Il faut cependant faire la différence entre cocon et silo. Le silo est avant tout une hiérarchisation de maillage interne que chacun adapte à sa manière. C’est donc une structure à part entière de cloisonnement, on parle d’ailleurs de siloing (isoler et cantonner). Pour différencier le cocon du silo, pensez que le silo est une stratégie qui se concentre plutôt sur le mot-clé et sa thématique, alors que le cocon se focalise sur l’intérêt de l’internaute.

cocon-sémantique

Etablir un cocon efficace

Le cocon est plutôt une manière d’instaurer un ciblage sur vos pages. Ceci pour relier l’internaute à d’autres pages connexes liées aux produits susceptibles de l’intéresser.

Techniquement, il consiste à créer une page mère (page index), qui fera pointer un lien vers une autre page appelée page fille (page mixte) qui à son tour pointera vers des pages complémentaires (petites filles).

Cette structure reste fidèle à un seul thème (et n’est pas organisée de façon hiérarchique), c’est-à-dire entre page mère, page fille et les autres pages sœurs. L’idée est de donner plus de force à votre maillage interne et de faire remonter les pages qui n’engendrent que peu de visites et d’évaluations de la part des moteurs de recherche notamment les pages détails de produits et les pages d’atterrissages.

Les erreurs à éviter

Pour que le cocon sémantique ait du succès sur votre site Web, il convient d’éviter un certain nombre de mauvaises pratiques lors de sa construction.

Il a été convenu que la taille d’un cocon efficient doit être limité à trois niveaux. Au-delà, il serait difficile pour le bote d’aller crowler en profondeur les pages profondes de votre site, à moins d’ajouter d’autres pages mixtes (pages sœurs).

Pour le maillage, il convient de bien structurer la page cible et de construire des liens sémantiquement contextualisés vers les pages mixtes et de sous catégories.

Quant aux pages mixtes, pensez à placer un lien sémantiquement contextualisé (cible, catégorie, n1) en haut de la page.

Enfin pour le 3ème niveau c’est-à-dire vos pages complémentaires (produit, articles, n3) pensez à pointer les liens vers vos pages sœurs (complémentaires, pages sœur 1, page sœur 2, etc.).

Vous l’aurez compris, le cocon sémantique est avant tout un procédé qui structure et épure le sens de votre contenu.

Pour bien le travailler il est impératif de se mettre à la place de l’utilisateur pour qu’il puisse avoir accès à un contenu riche de sens, qualitatif et surtout, bien structuré. Et cette structure sémantique va alors considérablement améliorer votre référencement naturel SEO.