Conseils blog : comment produire du contenu pour vos réseaux sociaux ?

//Conseils blog : comment produire du contenu pour vos réseaux sociaux ?

Vous avez mis en place une stratégie de publication sur les réseaux sociaux, en adéquation avec les objectifs Webmarketing que vous vous êtes fixés.
Vous postez régulièrement des publications et du contenu que d’autres ont produit, et il est maintenant temps de produire votre propre contenu.

Par où commencer ? Pour dire quoi ? Quels thèmes aborder ? Quelle longueur pour mon article ? Pour quelle audience ? …

Nous allons tenter de vous donner quelques pistes et conseils de rédaction pour votre blog, afin de vous faciliter la tâche au quotidien.

1- Produire du contenu pertinent.

Produire des articles pertinents chaque semaine n’est pas chose facile.
Il faut sans cesse trouver l’inspiration afin de remplir votre blog de thèmes et de sujets qui intéresseront vos lecteurs et communauté.
Et on a beau dire, même les meilleurs se retrouvent parfois devant une feuille blanche, avec zéro inspiration.

 

Pour résoudre ce problème, une solution : vous rendre sur les réseaux sociaux et blogs dans votre secteur, et voir ce qui s’y dit. Trouver l’inspiration chez vos concurrents et chez les leaders est également une bonne chose.

 

Je passe pour ma part énormément de temps sur des blogs spécialisés dans le digital comme :

Le Blog du Modérateur

LEPTIDIGITAL

Hubspot

 

J’y trouve mon inspiration car les contenus sont frais et actuels.

Pensez bien au fait que votre article doit idéalement répondre aux questions que se posent vos lecteurs.

2- Se documenter et mettre en évidence des mots-clés.

Une fois que vous avez votre thème général, vous devez absolument faire le tour du Web, pour voir ce qui a déjà été dit sur le sujet.
Inutile de réécrire la même chose : vous devez être original.

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas parler d’un thème qui a déjà été traité ; ça veut dire qu’il faut l’aborder sous un autre angle, une autre approche, une autre vision des choses.

 

Faire le tour du Web permet également d’étoffer votre inspiration et de trouver les informations dont vous avez besoin pour commencer la rédaction.
Pour mettre tout cela à plat, je me sers de l’application Evernote .

 

Parallèlement, vous allez également devoir mettre en évidence des mots clés en rapport avec votre thème.

 

Le mot-clé pertinent doit être en rapport avec votre contenu et correspondre aussi à des attentes qu’ont vos lecteurs.
Il est une synthèse de ce que l’on va trouver dans votre article, véritable appât pour l’internaute.

 

Un outil incontournable pour vous aider à mesurer la pertinence de vos mots-clés :

Google AdWords

Ubersuggest vous aidera également dans votre recherche.

3- Le titre et les premières phrases de votre article.

Le titre est le sésame qui fera cliquer (ou non) sur votre article.
Personnellement, je commence par là. C’est le titre qui conditionne toujours la structure de mon article.

Il faut produire un titre court, pertinent et qui interpelle vos lecteurs.
La plupart du temps, on formule ce titre sous forme de question (à laquelle vous répondrez naturellement dans votre article).

 

« Comment vendre sur Facebook 10 min chrono ? »

 

Là je titille l’esprit de mon lecteur et je le rends curieux.
Mais attention, si dans mon article je ne lui donne pas une réponse claire, inutile de vous dire que je perdrai toute ma crédibilité. Mon lecteur ira trouver ailleurs sa réponse. Voire, ne me lira plus jamais.

Donc, il vous faut un titre qui soit en phase avec ce que vous voulez dire.

 

Les premières phrases (entre le titre et le premier sous-titre), sont également déterminantes.
Elles doivent synthétiser l’essentiel de votre article et confirmer que vous allez bien répondre à la question posée dans le titre.
Elles sont là pour confirmer que le lecteur a bien fait de cliquer sur votre article.

4- Paragraphes, sous-titres, mots en gras.

Les titres des paragraphes sont ce que nous lisons en premier.
Il faut impérativement les soigner et les rendre « accrocheurs » par rapport au contenu qu’il y aura dans les paragraphes.
Le lecteur commence par là, pour voir si ça vaut la peine d’aller plus loin dans sa lecture.
Il permettent également de structurer votre article et de montrer que vous suivez une logique et un déroulé.

 

Les mots en gras sont également un excellent moyen d’attirer l’oeil de votre lecteur.

Vous vous en servez pour des mots importants, porteurs de sens.

 

En lisant votre titre général, les sous-titres et les mots en gras, on doit déjà comprendre votre article.
C’est pour cela qu’il faut vraiment se prendre le temps de structurer votre propos.

5- Choix des images.

Vous devez intégrer une, voire des image(s) dans votre article.
L’illustration est là pour appuyer vos propos.

Attention, il faut toujours s’assurer que votre image est libre de droit.
Toutes les images sur le Web ne le sont pas. Soyez vigilant.

 

Voici quelques outils pour dégoter des images que vous pourrez utiliser librement :

Pixabay
CC0
Pexels

6- Liens.

Il est toujours bon de citer d’autres référents dans vos articles et d’y insérer des liens.
En insérant des liens vers d’autres sites, je montre à mon lecteur que je ne reste pas dans ma « bulle ».
Je cherche aussi ailleurs des informations pour progresser et avancer.

7- Conclusion et diffusion.

Il est temps de conclure.
Pour ma part, je privilégie toujours une conclusion courte.

J’essaie également d’y indiquer ce que le lecteur doit faire (appel à l’action).
Je peux lui demander de se rendre sur une page de mon site, de partager l’article sur les réseaux sociaux, etc.
Ce n’est pas toujours indispensable, mais fortement recommandé.

 

N’oubliez pas que votre texte – pour être pertinent – doit compter au moins 500 ou 600 mots.
En dessous, Google ne vous donnera pas de « points » et ça ne vous apportera rien en termes de référencement.

 

Pour la diffusion, je vous conseille de poster tout d’abord votre article sur votre blog, de le laisser « faire sa vie » pendant au moins 7 jours. Cela permettra aux robots de Google de le scanner et de l’indexer, et aux lecteurs exclusifs de votre blog d’avoir une certaine « primeur » sur votre article.
Après cette petite semaine, je le partage sur les réseaux sociaux.

 

J’utilise la plateforme Hootsuite  ou la plateforme Buffer.

Je programme la publication de mon article en fonction de mon audience (penser à analyser vos stats pour savoir quand et où diffuser votre contenu).
Je ne diffuse pas mon article partout sur les réseaux sociaux au même moment. J’étale sa diffusion sur une bonne semaine.

 

Voilà j’espère que cet article vous aidera dans votre rédaction et n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.
Et suivez notre blog (appel à l’action ;)).

 

Audrey Braun.

By |2017-03-19T16:30:17+00:00décembre 1st, 2016|Actualités|