Google utilise plus de 250 critères différents pour faire le tri dans tous les sites Internet présents sur la toile.

Seuls les sites Web les plus performants ont la chance de se retrouver parmi les 3 premières pages de résultat.

Pour atteindre la 1ère page de la SERP (page de résultats), le site doit combiner beaucoup de critères, notamment ceux les plus importants. Nous allons vous les exposer ici.

Les critères sémantiques

Les critères sémantiques constituent la base d’un bon référencement sensé et cohérent. Le contenu éditorial du site (descriptions, articles d’actualité, conseils, explications, informations…) est celui qui va donner un sens à vos propos. C’est aussi le contenu qui va informer les utilisateurs, leur donner des éléments pour répondre à leurs questions.

Plus les textes répondent à une thématique précise et plus ils sont longs (mais « agréables à lire »), plus vous gagnez de points chez Google. Un texte « agréable » est aussi constitué d’images, d’infographies ou de vidéos explicatives.

Il est composé de titres H1 et h2, éventuellement optimisés (mais pas trop) avec des motsclés stratégiques préalablement repérés grâce à une analyse des mots-clés les plus utilisés (concurrentiels) ou détaillés (longue traine). Lorsque vous insérez des mots-clés dans vos articles, ils doivent donc être suffisamment espacés (comptez environ 200 mots d’intervalle) et paraître naturels. Par exemple, si votre mot-clé est « chaussure », la mauvaise idée est d’écrire une phrase du type : « Retrouvez toutes vos chaussures de marque sur notre site de chaussures en ligne où vous trouverez toutes les chaussures d’été pour femmes ». Ça sent la sur-optimisation et Google repère vite les textes à destination de ses robots. Au contraire, vos textes doivent se destiner à de vrais lecteurs.

Les critères techniques

Par critères techniques on entend entre autres le maillage interne et externe de votre site Internet.

Le maillage interne concerne tous les liens présents à l’intérieur de votre site. Ils relèvent du sitemap qui doit donc être bien structuré et logique pour que n’importe qui puisse s’y retrouver dans votre organisation interne.

Le maillage externe concerne la qualité et le choix des liens entrant (backlincks d’autres sites qui pointent vers le vôtre) et sortant (liens sur votre site en direction d’autres sites). Au lieu de miser sur la quantité de liens entrants, misez plutôt sur la qualité en choisissant bien vos cibles avant d’y poser vos liens (site dans la même thématique que le vôtre et dont l’indice PR (PageRank) est bon).

Enfin, veillez à ce que les codes html, javascript et CSS soient correctement programmés, de façon propre et cohérente. Il faut que votre site soit aussi performant. Sa vitesse de chargement doit être optimale. Pour la tester vous pouvez vous rendre sur PageSpeed Insights.

Découvrez d'autres articles

Mentions légales © Copyright