wordpress

Comment sécuriser son site WordPress ?

Le CMS WordPress – Content Management System – est la plateforme la plus appréciée par la communauté du Web. WordPress trône encore sur le podium des CMS les plus utilisés sur la toile avec 62.6 % d’utilisateurs au lieu de 36.1% en 2015.

Simple à installer et facile à utiliser, WordPress est devenu l’outil incontournable pour beaucoup d’internautes novices. Mais aussi, pour les spécialistes du développement web.

WordPress est en effet devenu un framework principal de développement. Cependant, un CMS qui concentre autour de lui une grande communauté n’est pas à l’abri des problématiques liées à la sécurité, et WordPress n’y échappe pas. Aussi, je vais vous donner quelques astuces pour bien sécuriser votre site sous WP

Les incontournables dès l’installation

Opter pour une installation par défaut de WordPress est un risque potentiel pour un site Web. car cela deviendra très vite un nid de guêpes pour les injections de scripts malicieux.

En effet, lors de la saisie des informations de la base de données ainsi que le nommage des tables « Wp_ », il est recommandé par exemple de remplacer «Wp_» par une nomenclature personnalisée. Celle-ci réduira les intrusions silencieuses dans votre base de données.

L’une des plus grandes portes d’entrées non sécurisées d’un CMS sont les plugins. Bien choisir ses plugins, c’est maintenir une bonne hygiène de vie de son CMS.

Selon le site kinsta.com, WordPress est le CMS le plus infecté d’intrusions malicieuses (malware, phishing, spams, injection javascripts). Il convient donc de bien choisir ses plugins, désinstaller soigneusement ceux qui ne sont plus utilisés. Et assurez-vous qu’ils ne sont plus sur votre serveur d’hébergement. Il est également recommandé d’installer un service de filtrage de spam dès l’installation de votre cms.

Un bon hébergeur

Voici une donnée qui est souvent négligée. On prend l’hébergement le moins cher et on se dit que ça fera bien l’affaire. Hors il n’en est rien. Outre la performance de votre site, l’hébergement joue un très grand rôle dans la sécurisation de votre site Web. Il faut donc bien le choisir dès le départ et ne pas hésiter à opter pour un serveur dédié. Sans serveur dédié, vous partagez votre adresse IP avec parfois des milliers de sites Internet. Ce qui n’est absolument pas bon pour la sécurité de votre site. Car si un site voisin est infecté, vous prenez le risque que le vôtre le devienne aussi. C’est du vécu : j’ai eu plusieurs clients qui sont arrivés chez nous avec des virus plein leur site et ce uniquement à cause de pareilles failles.

L’hébergement fait également partie des critères que Google prendra en compte pour noter la qualité de votre site Web. Et on sait qu’optimiser un site Web pour Google n’est pas une mince affaire.

logo-planethoster

Entretenir votre CMS régulièrement

Pour renforcer la sécurité de votre site web, il est indispensable de maintenir une veille de sécurité sur votre CMS

Ainsi, pensez à bien choisir le nommage de vos logins et mots de passe. Par exemple, des mots de passe comme « 111 » où vos noms et prénoms sont strictement dépréciés sont très vulnérables. Une petite erreur de nommage laissera le chemin libre à des spammeurs, qui n’hésiteront pas à s’introduire dans votre base de données afin de changer vos codes d’accès. Une bataille débutera alors pour vous avec comme objectif principal la récupération de l’ensemble de vos pages. Il n’est pas rare dans ces cas-là de devoir tout réinstaller ou reconfigurer.

Pire encore, si votre base de données n’a pas été sauvegardée, vous risquez une perte totale et irréversible de vos données. Donc sauvegardez votre base de données. Là encore, il est préférable de procéder à cette sauvegarde sur votre hébergement directement. Évitez les plugins de sauvegarde qui ne servent à rien, puisqu’ils enregistrent en fait vos données sur les mêmes fichiers que votre site. Donc ça n’a aucun intérêt. Hors un bon hébergement, intègre ce genre de service. Ça peut aussi faire partie d’un service de maintenance proposé par exemple par notre équipe. Dans ce cas, vous donnez la maintenance à des personnes habilités, ce afin de ne plus vous occuper de rien. 

Enfin, pensez à mettre à jour votre CMS. La communauté est régulièrement informée des nouvelles versions disponibles et le CMS vous en alertera aussi. Cela vous permettra de rester à jour non seulement avec la version de votre CMS, mais également avec celle des langages et techniques qu’il utilise. Et c’est surtout la première garantie de sécurité. 

WhatsApp chat